Les comédiennes


:: Jocelyne : « De l’ombre à la lumière »

Jocelyne, 67 ans, n’avait jamais pensé au théâtre et pourtant c’est l’un des pilliers de la troupe :

« Une vie cartésienne, où l’on ne croit que ce que l’on voit, ce que l’on peut expliquer (j’étais médecin) et tout à coup, comme une seconde nature qu’on n’a jamais pris le temps d’explorer, cette idée étrange que la vie finalement serait un jeu. Qui dit jeu dit rôle, qui dit rôle dit théâtre… Le hasard fait le reste : une rencontre et les yeux fermés on se lance dans cette nouvelle aventure : passer de l’autre côté de la rampe, du spectateur à l’acteur, de l’ombre à la lumière. Petit à petit, tout se construit : d’abord la troupe, puis les répétitions, puis un spectacle, un autre et encore un autre où chacun donne le meilleur, avec cœur et émotion. Et tout cela juste pour se faire plaisir, pour découvrir un art, pour jouer la vie ou la déjouer, dire NON au vieillissement du corps et de l’âme ».

:: Liliane : « Ca me rajeunit ! »

Liliane a 70 ans. Ancienne mère au foyer, elle vit seule dans le XVIIIe arrdt. Elle a rejoint la troupe il y a trois ans, après avoir lu un article élogieux sur le metteur en scène :
« Au départ, le théâtre, c’était pour reprendre pied dans ma vie, après la mort de mon mari. Aujourd’hui, c’est pour rencontrer des amies. C’est aussi ma façon de rester dans la vie active. Ca me rajeunit. J’ai toujours adoré me déguiser, le théâtre m’attire depuis toute petite ». Sa plus grande surprise : « Découvrir qu’en jouant, je peux faire rire les gens ! ».

:: Marilou : « Mieux vaut tard que jamais »

Retraitée de la Fonction publique, Marilou vit enfin sa passion :

« Je suis passionnée de théâtre et je voulais être comédienne quand j’étais jeune. La vie en a décidé autrement. Mais mieux vaut tard que jamais et maintenant que je suis libre de mon temps, je réalise enfin mon rêve avec la troupe du 3e acte. Ce groupe est extrêmement sympathique et chaleureux et c’est un régal de se laisser aller à ces improvisations quand la trame en a été tracée par Paolo qui dirige gentiment mais fermement l’ensemble. Enfin, pouvoir jouer plusieurs fois le spectacle nous permet d’évoluer dans notre recherche et d’apprécier l’angoisse mais surtout le plaisir réconfortant de partager l’émotion avec le public ».

:: Michaela : « Un jour, une annonce… »

Ancien mannequin, Michaela a aujourd’hui plus de 80 ans :

« Faire du théâtre était une envie cachée que je n’avais pas eu le courage d’imposer et puis un jour une annonce, un rendez-vous et une audition. Je suis arrivée, intimidée comme une jeune étudiante passant un examen et j’ai été retenue. Aujourd’hui, 8 ans plus tard, je peux dire que ce sont des moments de vie inoubliables. Cette troupe que nous formons est une petite famille qui se serre les coudes, soudée dans un même but : réussir et voir grandir ce projet théâtral ».

 

 

 

 

 

© Copyright Troupe du 3ème Acte - Theme by Pexeto
  • RSS
  • Facebook
  • YouTube