Poème d’une jeune comédienne sénior

Bon an mal an, les années s’écoulent,

Les études, le métier, le couple, les enfants,

Sans se retourner on traverse le temps,

Jusqu’au jour où l’on peut enfin sortir du moule !

Du théâtre on ne connaissait que la salle

Les bruits, les odeurs, les couleurs et la claque !

Pourquoi ne pas aller voir coté jardin ou coté cour

Si l’herbe est plus verte et le climat moins lourd.

Si une troupe est ce que l’on imagine,

Si ce moment sur scène est vraiment magique

Si le stress qui fait monter l’adrénaline, met les comédiens dans un état second ?

Et bien oui, se remettre en question,

Collectivement vaincre les appréhensions,

C’est une cure de jouvence et de bonne humeur

Et tout simplement un petit instant de bonheur.

 

 

Jocelyne de la Troupe du 3ème Acte, la référence du théâtre sénior.